www.faune-isere.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Pinson du Nord 18-19
       - 
Accenteur mouchet 18-19
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Milan noir 2019
       - 
Pic mar 17-19
       - 
Fuligule milouin 18-19
       - 
Moineau friquet 2019
       - 
Muscardin 17-19
       - 
Ecureuil roux 2019
       - 
Hérisson d'Europe 2019
       - 
Salamandre tachetée 18-19
       - 
Brunette hivernale 2019
       - 
Aurore 2019
       - 
Citron 2019
       - 
Mante religieuse 16-19
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
La faune de l'Isère
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Nous contacter
 - 
Mode d'emploi : l'inscription.
 - 
Mode d'emploi : la saisie
 - 
Mode d'emploi : suivi des données
 - 
À quoi servent vos données ?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code d'éthique
 - 
Saisie des données Loutre
 - 
Saisie des données Effraie
 - 
Crédits photographiques
Etudes et suivis
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 240
 
mercredi 13 mars 2019
Les résultats du programme STOC 2018

Vous trouverez via ce lien : https://auvergne-rhone-alpes.lpo.fr/IMG/pdf/lpo-aura-plaquette-stoc-2019.pdf une plaquette de présentation du programme STOC (Suivi temporel des oiseaux communs) et des résultats 2018 sur l’ensemble de la région. Ce programme développé en Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2001 a permis de rassembler plus de 300 personnes bénévoles et salarié-e-s sur ce projet avec plus de 425 carrés suivis au moins une fois. Plus de 749 000 données ont été récoltées et 228 espèces observées.

Ce programme permet de calculer les tendances de populations des oiseaux communs. Les résultats montrent depuis 2002, une baisse importante des espèces agricoles et des espèces des milieux bâtis. Les espèces forestières et celles dîtes généralistes (espèce vivant dans différents types d’habitats) sont en légère augmentation. Parmi les espèces emblématiques de ce déclin, nous pouvons citer l’alouette des champs qui a décliné de 14% depuis 2002 ou encore le bruant jaune qui chute considérablement avec une diminution de 50%. D’autres espèces diminuent fortement comme le rossignol (- 15%), la tourterelle des bois (-57%) ou encore le coucou (-23%).

D’autres espèces restent stables depuis 2002 comme le geai des chênes, la linotte mélodieuse ou encore la mésange bleue. Enfin, des espèces augmentent comme la grive musicienne (+26%), la fauvette à tête noire (+18%) ou la mésange noire (+32%).

Ces résultats sont inquiétants pour la plupart des espèces. C’est grâce à ce type de suivi que nous pouvons produire ces résultats et ainsi alerter la société de ce déclin majeur de la biodiversité. Il est donc important de continuer ce suivi et de l’amplifier encore plus afin de pouvoir calculer des tendances pour un maximum d’espèces (actuellement avec ce protocole, 75 espèces sont analysables de manière fiable).

N’hésitez donc pas à rejoindre ce programme en contactant votre coordinateur départemental ! : anaelle[point]atamaniuk[at]lpo[point]fr

Un grand merci à toutes les personnes participant à ce projet !

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
mardi 12 mars 2019

Les 26 et 27 janvier 2019 était organisé le premier comptage « oiseaux des jardins » de l’année. Ce comptage national a lieu tous les ans en janvier et en mai et permet de rendre compte de l’évolution des oiseaux dits « communs »…

Pendant une heure ce week-end, les participants, qu’ils soient initiés ou connaisseurs, ont ainsi pu comptabiliser les oiseaux qui visitaient leur jardin, un parc public ou les balcons.

Jumelles en main, ils ont donc répertorié toutes les espèces d’oiseaux qu’ils voyaient, et voici le résultat de nos contributeurs isérois !

Document à télécharger :  ODJIsare-8613.jpg
posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
lundi 11 mars 2019
Oiseaux
Enquête EPOC : Estimation des Populations d’Oiseaux Communs

Les oiseaux communs subissent un déclin dramatique et constant. En France, notre méthode actuelle de saisie des données naturalistes nous permet de bien appréhender les variations de répartition des espèces mais pas d’estimer leurs populations ou d’évaluer finement leurs tendances. Pourtant, nous avons besoin de ces informations pour alerter la société et mener des actions de conservation efficaces.

Le programme EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs), qui vient en complément du célèbre programme STOC, vise à répondre à cette lacune.

Si vous savez identifier les oiseaux les plus communs en visuel et à l’oreille, vous pouvez y contribuer activement. Pour savoir comment procéder, il vous suffit de visionner cette courte vidéo :

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter la page EPOC de Faune-France : https://www.faune-france.org/index.php?m_id=20023

En vous remerciant pour votre implication, nous vous souhaitons de belles observations.

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
lundi 11 mars 2019
Oiseaux
Actualité circaète Jean-le-Blanc
 

Déjà les circaètes reviennent d'Afrique, le 3 mars 2019, 30 circaètes migrateurs défilaient devant les observateurs à Costa Fagaglia (Gènes).

Dans l'attente de leur arrivée dans nos contrées, vous pouvez lire le bilan 2018 de la reproduction iséroise.

Toute information est à demander à Françoise Chevalier (coordinatrice grand-duc d'Europe et circaète Jean-le-Blanc)

Document à télécharger :  CR2018circa38-3714.pdf
posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
mardi 22 janvier 2019
Oiseaux
26 & 27 janvier 2019 – Week-end national de comptage des oiseaux des jardins

Pour la septième année consécutive, tous les citoyens sont invités à compter durant 1h les oiseaux de leur jardin et à nous faire part de leurs observations. Que vous soyez en ville ou à la campagne, vous pouvez participer !

Comment faire ?

Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter. Facile !

  • Choisir un jour d’observation, samedi 26 ou dimanche 27 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes et les oiseaux plus actifs ;
  • Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation ;
  • Compter et noter durant 1 heuretous les oiseaux qui visitent le jardin. Pour les reconnaitre plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire ainsi qu’une fiche d’aide pour le comptage ;
  • Transmettre les données sur le site saisie de données locale de votre département.

Besoin d’aide ?

L’équipe de l’Observatoire des oiseaux des jardins reste à la disposition des participants pour les aider à identifier les oiseaux observées en envoyant de simples photos à : oiseauxdesjardins@lpo.fr.

Si vous avez des questions techniques sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème, nous vous invitons dans un premier temps à consulter le Guide d’aide disponible <<ici>>.

Bonnes observations

posté par Daniel Thonon
 
mardi 22 janvier 2019
Les résultats des STOC (suivi temporel des oiseaux communs) parlent ...

En 2018, les oiseaux communs diminuent toujours en Auvergne-Rhône-Alpes

 

Les résultats 2018 montrent que le déclin des oiseaux communs observé en France est confirmé dans notre région.

En 17 ans, les oiseaux communs ont diminué de plus de 7% sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette diminution est plus marquée encore pour les espèces des milieux agricoles et des villes et villages qui ont diminué respectivement de 20 % et 16 %.

Ces résultats sont issus d’un programme de sciences participatives faisant intervenir annuellement plusieurs centaines de bénévoles.

Depuis 2001, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes coordonne sur la région un programme national de suivi de population des oiseaux communs. Ce suivi est piloté au niveau national par le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

Dans la région, plus de 300 personnes suivent chaque printemps, aux mêmes endroits, les populations d’oiseaux communs.

À partir de ces 750 000 données récoltées sur le terrain, il est possible d’évaluer les tendances d'évolution des populations d'oiseaux de notre région pour les 75 espèces les plus communes.

Ces espèces peuvent être regroupées en quatre catégories :

  • les espèces forestières,

  • les espèces des milieux agricoles,

  • les espèces des villes et villages,

  • les espèces généralistes qui occupent l’ensemble des habitats cités précédemment.

 

Les résultats 2018 montrent une forte diminution pour les espèces des milieux agricoles (-19.5 %) et des villes et villages (-14.6 %). Les espèces généralistes (+3.5 %) et forestières (+5.7 %) se portent un peu mieux mais plusieurs espèces de ces groupes diminuent malgré tout et cela est inquiétant.

Voici quelques exemples de tendances  :

  • l’alouette des champs a diminué de 14 %

  • l’hirondelle rustique a diminué de 28 %

  • la mésange charbonnière a diminué de 11 %

  • le rougegorge familier a augmenté de 11 %

  • le merle noir a augmenté de 10 %

 

Ce déclin majeur a de nombreuses causes liées aux activités actuelles de notre société comme :

  • la création de paysages homogènes et artificialisés ne laissant pas de place pour la nature,

  • l’utilisation de produits phytosanitaires dans les jardins ou l’agriculture,

  • la disparition des milieux naturels qui laissent la place à une forte urbanisation.

 

Ces différentes causes induisent une forte diminution de la ressource alimentaire et des pertes d’habitats nécessaires au cycle de vie de ces espèces.

 

Il est donc urgent d’agir pour réduire l’impact de ces différentes causes de perte de la biodiversité.

Il est encore possible d’enrayer ce déclin majeur des oiseaux dans notre région et en France. Tous les citoyens peuvent participer à leur échelle à préserver la biodiversité et la LPO peut les accompagner. Agissons ensemble maintenant (rendez-vous sur https://auvergne-rhone-alpes.lpo.fr/) !

Merci à tous les observateurs qui participent à ces comptages annuellement.

 

Contacts presse :  Arthur VERNET arthur.vernet@lpo.fr 04 75 57 32 39

Vous souhaitez participer au STOC ? contactez Anaëlle ATAMANIUK anaelle.atamaniuk@lpo.fr 04 76 51 77 97

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
jeudi 6 décembre 2018
Oiseaux
Le bilan grand duc d'Europe 2018 est en ligne

La coordination "grand duc d'Europe" est assurée par Françoise Chevalier, voici le bilan 2018 à télécharger ci-dessous

bonne lecture,

Cordialement

Document à télécharger :  Bilan_grand_duc_2018
posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
lundi 3 décembre 2018
Décembre est déjà là... c'est l'heure du SHOC !

Le SHOC est de retour !

 

Similaire au STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs) réalisé au printemps, le SHOC (Suivi Hivernal des Oiseaux Communs) permet de visualiser la distribution des oiseaux présents sur le territoire pendant la saison hivernale.

Pour participer à cette étude, il vous suffit d’identifier les oiseaux présents le long de 10 transects de 300 mètres de long. Ces transects seront parcourus à pied à deux reprises, une première fois en décembre et une deuxième fois en janvier, entre 8h et 13h.

 

Si vous effectuez déjà un STOC, il est possible de réaliser le SHOC sur votre carré !

Sinon, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous en attribuons un !

Contact : Anaëlle Atamaniuk  / etudes.bdd.isere@lpo.fr


Le bilan du suivi hivernal des oiseaux communs de 2014-2018 est téléchargeable ci-dessous

Pour plus d’informations :

http://vigienature.mnhn.fr/page/suivi-hivernal-des-oiseaux-communs-shoc

Document à télécharger :  Bilan 2014-2018
posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
lundi 3 décembre 2018
Mammifères
Venez prospecter pour le futur atlas des mammifères de Rhône-Alpes ! le 14 décembre 2018

 

La LPO Isère propose une journée de prospection mammifères dans le cadre de l'atlas des mammifères sauvages de Rhône-Alpes le vendredi 14 décembre 2018 (journée sans chasse en Isère).

Il s'agit principalement de fournir des données sur des secteurs où nous en avons peu. Il a été choisi de prospecter la commune de Chélieu (Nord Isère dans les Terres froides) et éventuellement les communes alentour (Chassignieu, Panissage).

La journée comprendra une recherche des indices de présences (traces , féces, pelotes, observations visuelles) et la pose d'un piège photographique. Nous espérons pouvoir trouver par exemple des nids ou traces de muscardin, des traces de blaireau, observer des chevreuils etc.

Rendez-vous est fixé à 9h00 à l'église de Chélieu. Sortie sur la journée, prévoir votre pique-nique, jumelles, chaussures de marche. Merci de confirmer votre présence par mail à etude.isere@lpo.fr.

Alexandre Gauthier, chargé d'étude faune 07 67 36 56 81

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
vendredi 30 novembre 2018
Oiseaux
IOD 2018 comptage des gypaètes barbus
Bonjour à toutes et à tous,

Le comptage annuel des gypaètes barbus sur les Alpes a pu se dérouler dans des conditions acceptables, parfois un peu rudes.
Pour le haut-Dauphiné, 11 individus ont été recensés, principalement sur le nord de la zone.
Vous trouverez le compte rendu de cette opération en pièce jointe.
 
Le trio de Malaval a repris possession du site et engage une nouvelle reproduction chez nous !
 
A bientôt,


Cathy Ribot & Christian Couloumy

Document à télécharger :  IOD_2018Haut_DauphineIbilan-3204.pdf
posté par Daniel Thonon
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 240

Ligue pour la Protection des Oiseaux - Délégation Isère. Pour tout contact, veuillez adresser un courriel à contact-faune-isere@framalistes.org
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019