www.faune-isere.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Faucon kobez 2019
       - 
Martinet noir 2019
       - 
Pic mar 17-19
       - 
Moineau friquet 2019
       - 
Linotte mélodieuse 2019
       - 
Muscardin 17-19
       - 
Ecureuil roux 2019
       - 
Hérisson d'Europe 2019
       - 
Nymphe au corps de feu 2019
       - 
Azuré commun 2019
       - 
Argus vert 2019
       - 
Cigale rouge 2019
       - 
Cigale grise 2019
       - 
Cigale plébéienne 2019
       - 
Mante religieuse 16-19
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
La faune de l'Isère
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Nous contacter
 - 
Mode d'emploi : l'inscription.
 - 
Mode d'emploi : la saisie
 - 
Mode d'emploi : suivi des données
 - 
À quoi servent vos données ?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code d'éthique
 - 
Saisie des données Loutre
 - 
Saisie des données Effraie
 - 
Crédits photographiques
Etudes et suivis
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 247
 
mardi 9 juillet 2019
Nouvelle "lettre d'infos" spéciale STOC

Découvrez le STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs) en Auvergne-Rhône-Alpes, quelques rappels de protocole ainsi qu’un Questionnaire pour mieux connaître l’attente des observateurs.

Le STOC est coordonné au niveau régional par la LPO. Le suivi est réalisé par points d’écoutes tous les printemps au même endroit dans de nombreux secteurs de la région.

Dans la région depuis 2001, le STOC c’est plus de :
• 300 observateurs,
• 500 carrés suivis au moins une fois,
• 66 500 points d’écoute,
• 32 600 heures d’observation, de saisie et de coordination,
• 749 000 données,
• 228 espèces observées.

N’hésitez pas à nous rejoindre pour participer au programme STOC, toutes les informations sont dans la lettre !

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
mardi 11 juin 2019
Participons à l'inventaire des ZNIEFF !

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a engagé un travail d’actualisation de l’inventaire des zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), avec notamment la révision des listes d’espèces déterminantes des ZNIEFF et la réalisation de prospections. La LPO et ses partenaires sont largement investis dans ces dossiers.

L’inventaire ZNIEFF est utilisé comme une alerte sur un milieu naturel intéressant, notamment dans le cadre de projets d’aménagement, et comme un indicateur de l’état de santé des espaces naturels de la région. Sa mise à jour a donc un impact direct sur la protection des espaces concernés. Vous trouverez ici la localisation des ZNIEFF à prospecter. En sélectionnant les couches dans le bandeau de gauche, vous pourrez voir quels sont les groupes taxonomiques présentant des lacunes de connaissances, pour cela pensez à décocher préalablement la couche "ZNIEFF à compléter".

Nous vous invitons à collecter un maximum de données sur ces périmètres en les saisissant précisément dans Visionature ou l'application Naturalist.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site de la DREAL.

Par avance merci pour vos contributions !

posté par Daniel Thonon
 
lundi 27 mai 2019
Enquête milans busards : première année !

L'enquête Milans Busards 2019- 2020 est déjà bien entamée !

Son objectif : Estimer le nombre de couples nicheurs de 5 espèces de rapaces (busard cendré, busard Saint-Martin, busard des roseaux, milan royal, milan noir) par carrés de 5x5 km tirés au sort sur tout le territoire français. En Auvergne-Rhône-Alpes, 90 carrés sont à prospecter en 2019 et 2020.

En 2019, les carrés oranges ont déjà été pris ; en 2020, il restera tous les carrés bleus à faire (voir carte ci-dessous).

Vous souhaitez participer ?

Vous pouvez aider les bénévoles sur les carrés 2019 ou vous proposer pour faire ceux de 2020. Pour cela, contactez le référent départemental de l’enquête suivant le(s) carré(s) qui vous intéresse (mails sur la carte).

 

http://files.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/Carterfrents.jpg

 

Vous trouverez les cartes, feuilles de terrain, indices de reproduction et toutes informations supplémentaires au lien suivant : busards.com. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à voir avec le référent de votre département.

Retrouvez la plaquette récapitulative de l’enquête : ICI !

 

Un grand merci à tous ! Nous vous souhaitons de belles observations !

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
mercredi 1 mai 2019
Oiseaux
Samedi 11 mai 2019 : venez agir pour les busards en plaine de Bièvre !

Malgré un effort de protection perpétué depuis 37 ans, la population de busards cendrés iséroise n'est constituée plus que d'une vingtaine de couples ! S'installant au sol dans des prairies cultivées, leurs nids sont détruits avant l'envol des jeunes si personne n'intervient... La LPO réalise le suivi de la reproduction de ces oiseaux, la protection des nichées, ainsi que la gestion de milieux naturels favorables à leur installation.

Le samedi 11 mai nous proposons une journée dédiée aux busards, consacrée aux prospections ornithologiques le matin et au bricolage de cages de protection l'après-midi.

- Le matin, le rendez-vous est donné à 8h au parking de la poste à Saint-Hilaire-de-la-Côte ! Suivant le nombre de participants, plusieurs groupes seront créés pour aller faire des points d'observations simultanés d'environ 3h dans la plaine de Bièvre à la recherche des busards cendrés.

- L'après-midi, ceux qui veulent pourront se retrouver à la « maison des busardeux » à proximité de La-Côte-Saint-André afin d'y fabriquer une dizaine de cages de protection. Celles-ci serviront à sécuriser les nids de busards contre les prédateurs dans les champs cultivés.

Pour participer, n'hésitez pas à contacter Félix Thévenet, en charge de la « mission busards » par mail : felix.thevenet@lpo.fr ou par téléphone au 06 46 85 83 91 !

Chaque personne peut aussi s'investir dans ce suivi de son côté en prospectant des secteurs favorables et en transmettant ses observations sur faune-isère : toute donnée de busard cendré (mais aussi busards des roseaux, Saint-Martin et même busard indéterminé) est particulièrement importante pour nous permettre de bien orienter les prospections. C'est pourquoi il est indispensable de localiser le plus précisément possible toute donnée de cette espèce et de bien noter en remarque les conditions d'observations, les comportements…

 

A bientôt en plaine de Bièvre !

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
jeudi 18 avril 2019
Oiseaux
Rallye nature Nord Isère le samedi 25 mai
Le septième ‘Rallye ornitho’ du Nord Isère aura lieu le samedi 25 mai - et les naturalistes confirmés ou débutants sont les bienvenus pour participer, découvrir des oiseaux et des milieux naturels, et partager un moment convivial entre amoureux de la nature.
 
Les précédentes éditions du Rallye, depuis 2012, ont réuni chaque année une trentaine de personnes qui ont sillonné le territoire de l’Ile Crémieu, territoire de l’association Lo Parvi.
 
Des équipes, mélangeant naturalistes férus, personnes locales (chargées de proposer des sites à prospecter) et débutants intéressés, ont pu voir plus de cent espèces d’oiseaux (total de plusieurs équipes: à ce jour aucune équipe seule n’a atteint ce chiffre mythique) et contribuer à la connaissance des potentiels naturels du territoire. Vous pouvez lire le résumé du Rallye Ornitho 2013 ici http://cities.reseaudescommunes.fr/cities/149/documents/qusafzt7g04pfa3.pdf.
 
Cette année, l’action se déplace un peu au sud,  sur le territoire de l’association APIE: les collines du Nord-Dauphiné, la CAPI, les vallées de l’Hien et de la Bourbre ... Il s’agit d’un territoire varié, avec quelques sites naturels connus, mais aujourd’hui pour une grande partie encore peu prospectés, avec des étangs, des boisements, des prairies humides et sèches. Les naturalistes de toute l’Isère, et notamment nos ‘voisins’ de Lo Parvi, sont chaleureusement invités à venir apporter leurs compétences et leur enthousiasme.
 
Le Rallye est une compétition amicale entre équipes pour trouver le plus d’espèces d’oiseaux en 24 heures, y compris nocturnes, mais vous pouvez participer seulement le matin. Un casse-croûte amical réunissant tout le monde sera organisé dans l’après-midi pour faire connaissance et échanger entre les équipes. Les observations collectées alimenteront la banque de données www.faune-isere.org
 
Inscription Chris Thornton cjmthornton@gmail.com 06 80 72 70 75 et l’APIE contact@apie-asso.net ou 04 74 95 71 21 
 
posté par Daniel Thonon
 
mercredi 3 avril 2019
Des associations d’Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent pour diffuser les connaissances sur la biodiversité !

La connaissance est la base de la protection de la nature. Cinq structures associatives se sont associées pour collecter et diffuser les connaissances naturalistes sur la faune vertébrée en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette mise à disposition est consultable sur https://fauneauvergnerhonealpes.org

Ces associations partagent le même objectif d’étude et de protection de la biodiversité. Il s’agit des CPIE d’Auvergne, l’Observatoire des Reptiles d’Auvergne, le Groupe Mammalogique d’Auvergne, Chauve-Souris Auvergne et la LPO Auvergne-Rhône-Alpes.

Une plateforme web met désormais à disposition de tous les publics (particuliers, naturalistes, collectivités) toutes les connaissances collectées à l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette plateforme comprend des cartes de répartition mais aussi des listes d’espèces par territoire.

A travers cette plateforme, plus de 12 millions de données1 sont ainsi valorisées. Elles sont le fruit de centaines de milliers d’heures d’observations sur le terrain par des bénévoles et des salariés !

Tout un chacun est invité à contribuer en transmettant ses observations.

Rendez-vous sur fauneauvergnerhonealpes.org pour consulter ou contribuer !

1Une donnée naturaliste ou observation traduit la présence d’une espèce en un lieu donné à une date donnée.

 

Document à télécharger :  FauneAURApresentation-6019.pdf
posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
jeudi 28 mars 2019
Campagne de prospection, suivi et sauvetage des nichées d'oedicnème criard

Bonjour à tous ,

Une campagne de prospection, suivi et sauvetage des nichées d’œdicnème criard dans les plaines de Bièvre et du Liers, en collaboration avec les agriculteurs, est menée cette année par la délégation Isère de la LPO AuRA.

Dans ce cadre, toute donnée d’œdicnème est particulièrement importante pour nous permettre de bien orienter les prospections. C'est pourquoi il est indispensable de localiser le plus précisément possible toute donnée d'œdicnème et de bien noter en remarque les conditions d'observation, les comportements...

Des prospections nocturnes et diurnes sont organisées par la LPO. Si vous êtes intéressés, veuillez prendre contact avec Alexandre Gauthier (alexandre.gauthier@lpo.fr ou au 07 67 96 56 81), Adrien Lambert (adrien.lambert@lpo.fr ou au 07 67 59 37 61) ou Grégoire Fauvel (gregoire.fauvel@lpo.fr ou au 07 66 53 67 29).

Au plaisir de vous croiser dans la plaine.

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
mercredi 13 mars 2019
Les résultats du programme STOC 2018

Vous trouverez via ce lien : https://auvergne-rhone-alpes.lpo.fr/IMG/pdf/lpo-aura-plaquette-stoc-2019.pdf une plaquette de présentation du programme STOC (Suivi temporel des oiseaux communs) et des résultats 2018 sur l’ensemble de la région. Ce programme développé en Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2001 a permis de rassembler plus de 300 personnes bénévoles et salarié-e-s sur ce projet avec plus de 425 carrés suivis au moins une fois. Plus de 749 000 données ont été récoltées et 228 espèces observées.

Ce programme permet de calculer les tendances de populations des oiseaux communs. Les résultats montrent depuis 2002, une baisse importante des espèces agricoles et des espèces des milieux bâtis. Les espèces forestières et celles dîtes généralistes (espèce vivant dans différents types d’habitats) sont en légère augmentation. Parmi les espèces emblématiques de ce déclin, nous pouvons citer l’alouette des champs qui a décliné de 14% depuis 2002 ou encore le bruant jaune qui chute considérablement avec une diminution de 50%. D’autres espèces diminuent fortement comme le rossignol (- 15%), la tourterelle des bois (-57%) ou encore le coucou (-23%).

D’autres espèces restent stables depuis 2002 comme le geai des chênes, la linotte mélodieuse ou encore la mésange bleue. Enfin, des espèces augmentent comme la grive musicienne (+26%), la fauvette à tête noire (+18%) ou la mésange noire (+32%).

Ces résultats sont inquiétants pour la plupart des espèces. C’est grâce à ce type de suivi que nous pouvons produire ces résultats et ainsi alerter la société de ce déclin majeur de la biodiversité. Il est donc important de continuer ce suivi et de l’amplifier encore plus afin de pouvoir calculer des tendances pour un maximum d’espèces (actuellement avec ce protocole, 75 espèces sont analysables de manière fiable).

N’hésitez donc pas à rejoindre ce programme en contactant votre coordinateur départemental ! : anaelle[point]atamaniuk[at]lpo[point]fr

Un grand merci à toutes les personnes participant à ce projet !

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
mardi 12 mars 2019

Les 26 et 27 janvier 2019 était organisé le premier comptage « oiseaux des jardins » de l’année. Ce comptage national a lieu tous les ans en janvier et en mai et permet de rendre compte de l’évolution des oiseaux dits « communs »…

Pendant une heure ce week-end, les participants, qu’ils soient initiés ou connaisseurs, ont ainsi pu comptabiliser les oiseaux qui visitaient leur jardin, un parc public ou les balcons.

Jumelles en main, ils ont donc répertorié toutes les espèces d’oiseaux qu’ils voyaient, et voici le résultat de nos contributeurs isérois !

Document à télécharger :  ODJIsare-8613.jpg
posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
lundi 11 mars 2019
Oiseaux
Enquête EPOC : Estimation des Populations d’Oiseaux Communs

Les oiseaux communs subissent un déclin dramatique et constant. En France, notre méthode actuelle de saisie des données naturalistes nous permet de bien appréhender les variations de répartition des espèces mais pas d’estimer leurs populations ou d’évaluer finement leurs tendances. Pourtant, nous avons besoin de ces informations pour alerter la société et mener des actions de conservation efficaces.

Le programme EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs), qui vient en complément du célèbre programme STOC, vise à répondre à cette lacune.

Si vous savez identifier les oiseaux les plus communs en visuel et à l’oreille, vous pouvez y contribuer activement. Pour savoir comment procéder, il vous suffit de visionner cette courte vidéo :

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter la page EPOC de Faune-France : https://www.faune-france.org/index.php?m_id=20023

En vous remerciant pour votre implication, nous vous souhaitons de belles observations.

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 247

Ligue pour la Protection des Oiseaux - Délégation Isère. Pour tout contact, veuillez adresser un courriel à contact-faune-isere@framalistes.org
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019