www.faune-isere.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Grue cendrée 2021
       - 
Pinson du Nord 20-21
       - 
Bouvreuil pivoine 20-21
       - 
Grosbec casse-noyaux 20-21
       - 
Tarin des aulnes 20-21
       - 
Serin cini 20-21
       - 
Chevalier guignette 20-21
       - 
Chevalier culblanc 20-21
       - 
Tichodrome échelette 20-21
       - 
Castor d'Eurasie 2021
       - 
Ragondin 2021
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
les FAQs
  Statistiques d'utilisation
La faune de l'Isère
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Atlas communal
 - 
Cartes de présence
Utilisation du site
 - 
Nous contacter
 - 
Mode d'emploi : l'inscription.
 - 
Mode d'emploi : la saisie
 - 
Mode d'emploi : suivi des données
 - 
À quoi servent vos données ?
 - 
Code de déontologie
 - 
Code d'éthique
 - 
Saisie des données Loutre
 - 
Saisie des données Effraie
 - 
Crédits photographiques
Etudes et suivis
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 299
 
lundi 12 avril 2021
Des EPOC pour l'Atlas Oiseaux de France

Pour rappel, cette année, et les trois suivantes, font l'objet d'un atlas national des oiseaux nicheurs, hivernants et migrateurs (projet OdF pour "Oiseaux de France"). Dans ce cadre, nous vous invitons, nous vous incitons, nous vous encourageons à l'alimenter copieusement. Un des moyens, c'est de réaliser des points d'écoute de 5 min dits EPOC (pour "Estimation des populations d'oiseaux communs")

En quoi ça consiste ?

Se placer en un point de votre choix et, pendant 5 minutes :

- noter tous les oiseaux identifiés (vus ou entendus) avec leur localisation précise ou leur distance à l’observateur (cf. explications ci-après selon le mode de saisie)

- noter pour chacun d’eux le sexe (si identifié) et le code atlas approprié

Aucune importance si vous n’avez pas pu, ou ne savez pas identifier certains oiseaux. Mais notez tous ceux que vous avez identifiés (et cochez donc la case « J’ai signalé toutes les espèces observées »).

Qui ?

Tout le monde peut participer. Vous êtes à l’aise avec l’identification de la plupart des oiseaux communs ? Allez-y, essayez. C’est pas toujours facile au début. Mais le meilleur moyen pour y arriver, c’est d’en faire.

Où ?

- partout autour de chez vous (dans un rayon de 10 km puisqu'on y est contraint)

- dans tous les biotopes (ville, village, bocage, forêt, prairies et cultures)

Et dans l'idéal, essayez de ne pas privilégier les milieux peu représentés dans votre rayon d'action.

Quand ?

- dès maintenant (depuis début le 1er mars) et jusqu’au 31 juillet

- entre 30 minutes et 4 heures après le levé du soleil (très important !)

Comment enregistrer ses données ?

Vous avez deux possibilités de saisie de ces précieuses données :

1- soit en notant vos observations dans votre carnet, avec

- la classe de distance pour chaque observation (<25 m, 25-100 m, 100-200 m, >200 m, en transit)

- le sexe (si identifié)

- le code atlas approprié.

Vous pouvez ensuite saisir tout ça dans un module spécifique Faune-Auvergne (ou Faune-France), en rattachant votre point EPOC au lieu-dit le plus proche :

- Clic gauche sur le lieu-dit

- Sélectionnez « Démarrer la saisie pour un projet - EPOC »

- Complétez le formulaire

2- directement sur le terrain via l'application NaturaList pour smartphone, avec le nouveau module EPOC disponible sur la version 0.173 (nouvellement mise à jour)

- Pour ouvrir le module, cliquez sur le « + » dans le rond jaune en bas à droite

- sélectionnez EPOC.

- pensez à bien cocher l'option "enregistrer la trace" :

c’est TRÈS IMPORTANT ; c’est ce qui permettra de connaître la distance de l’oiseau à l’observateur, ce qui permettra l’analyse des données

- enregistrez chaque oiseau en localisation précise (avec l’épingle rouge)

- notez le sexe (si identifié)

- notez le code atlas approprié.

Remarque : cette nouvelle version avec le module EPOC n'est disponible que sous Android

Quelques informations techniques concernant ces 2 méthodes:

Que ce soit avec l’application NaturaList, ou sur un site VisioNature (Faune-Auvergne, Faune-France), le module EPOC propose une liste d'icônes qui facilite la saisie du sexe et/ou du code atlas approprié selon les situations. Dans Faune-Auvergne, ça ressemble à ça :

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/ATLAS202124/ICONESSAISIE.jpg

Dans NaturaList, vous trouverez les mêmes icônes, et d’autres encore (voir fiche protocole EPOC ci-jointe pour le détail ou ici: https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=2021#FN2021)

Des détails qui comptent :

- pour exemple, l’icône « mâle chanteur » (1er icône dans l’image ci-dessus) déclenche automatiquement l’enregistrement d’un code atlas « mâle chanteur », et de « mâle » en détail de la donnée

- les icônes "individu", "mâle" et "femelle" (icônes 2, 3 et 4 dans l’image ci-dessus) correspondent a une observation d’espèce pendant la période de nidification dans un biotope adéquat.

- les icônes "couples" doublent le nombre d'individus. Vous devez donc indiquer un effectif de 1 si vous observez un couple !

Mais ce code atlas n’est pas enregistré automatiquement (par contre, le sexe approprié est bien enregistré). Si le ce code est nécessaire, pensez à l’ajouter (au cours de la saisie ou plus tard en éditant sa donnée). C’est le cas des espèces pour lesquelles l’application demande automatiquement un code atlas. Vous pouvez aussi vous référer aux informations disponibles sur Faune-France quant à l’utilisation de l’application NaturaList :

https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=2021#FN2021

https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=2025#FN2025

Besoin d’aide ?

LA FICHE OFFICIELLE DU PROTOCOLE EPOC ICI ! (pdf)

Et bien sûr, si vous êtes intéressé(e)s et avez des questions, n’hésitez pas à contacter vos coordinateurs :

 
Anaelle Atamaniuk : anaelle.atamaniuk @ lpo.fr et Benjamin DrillatBenjamin.drillat @ tutanota.com
 
posté par Daniel Thonon
 
mercredi 7 avril 2021
Du neuf au menu de NaturaList !

La dernière mise à jour de NaturaList offre de nouvelles opportunités pour une utilisation plus fluide. Le menu général (bouton + en bas à droite) propose désormais un module de saisie dédié aux EPOC et, pour ceux qui y contribuent, à l’enquête LIMAT.

Voir https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=2021#FN2021 pour tous les détails.

posté par Daniel Thonon
 
jeudi 18 mars 2021
Un moment d'échanges autour du STOC : 29 mars à 19h

Suite à un nombre recrudescent de questions diverses appelant à un besoin d'échange, je vous propose de nous retrouver par visio le lundi 29 mars 2021 à 19h. Vous pourrez poser toutes les questions qui vous taraudent, Anaëlle A. coordinatrice des STOC à la LPO délégation de l'Isère ainsi que tous les STOCeurs présents pourront essayer d'y répondre ! RDV à ce lien(visio par teams)

Vous souhaitez prendre un carré STOC ? contactez anaelle.atamaniuk[at]lpo.fr

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
lundi 15 mars 2021
Les circaètes arrivent !

Françoise Chevalier, coordinatrice "circaètre Jean-le-Blanc en Isère" vous invite à lire la synthèse 2020 du suivi circaète Jean-Le-Blanc en Isère avant d'aller sur le terrain pour les observer.

Document à télécharger :  synthese_circa_2020
posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
vendredi 5 mars 2021
Participez à l'enquête Busard-Milan 2021

Présentation de l’enquête BUMI

La LPO France a lancée en 2019 l’enquête Busards-Milans (BUMI pour les intimes) qui, comme son nom l’indique, vise à produire une nouvelle estimation des effectifs et la tendance nationale sur les 20 dernières années des populations pour les 5 espèces de busards et milans nicheuses en France (Busard cendré, Busard Saint-Martin, Busard des roseaux, Milan noir, Milan royal).

De par leur position au sommet des chaînes trophiques, la connaissance de l’état de ces populations de rapaces est un bon indicateur de l’évolution de la biodiversité des milieux agricoles. La réussite de cette enquête est donc primordiale.

Cependant, compte-tenu de la situation sanitaire en France au printemps 2020, l’enquête n’est pas terminée et doit se poursuivre au printemps 2021.

Les résultats de cette enquête Busards-Milans devrait nous permettre d’avoir en 2022 de nouvelles données quant à l’estimation de la population de ces espèces en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour la poursuite et la réussite de cette enquête, nous avons besoin de la mobilisation de bénévoles pour assurer le suivi d’un carré de prospection. La carte des carrés est disponible sur le site busards.com

La stratégie d’échantillonnage s’appuie largement sur la méthodologie de l’Enquête Rapaces Nicheurs de France et de l’Observatoire Rapaces, à savoir, un tirage aléatoire de carrés centraux des cartes 1:25 000.

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire auprès de nicolas.auffray@zaclys.net  et participer à l’aboutissement de cette enquête en 2021 qui commence dès le 15 mars.

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
mardi 2 mars 2021
Vous voulez devenir STOCeuse ou STOCeur ?
Le STOC (suivi temporel des oiseaux communs) est un protocole de suivi qui se réalise annuellement au printemps et qui évalue l’évolution des effectifs des espèces d’oiseaux communs nicheurs.
Dix points d’écoute sont répartis dans un carré de 2km de côté. 5 min d’écoute sont consacrées à chaque point, durant lesquelles toutes les espèces et le nombre d’individus sont recensés.
 
Il est nécessaire de savoir reconnaître les oiseaux au chant et de disposer de quelques heures pour 2 matins de printemps : un entre le 1er avril et le 8 mai et un entre le 9 mai et le 15 juin (le suivi peut être plus tardif en montagne). Ce protocole est à répéter au même endroit chaque année.
Les données sont ensuite analysées en partenariat avec le Muséum National d'Histoire Naturelle.
 
Chaque année, nous recherchons des bénévoles pour nous appuyer dans ces suivis.
Cela vous intéresse ?
Nous vous invitons à prendre connaissance des documents ci-dessous et à nous contacter si vous souhaitez devenir « STOCeur » ou « STOCeuse » !
 
 
 
N’hésitez pas à prendre contact avec votre référent local pour plus d’informations :



 

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
lundi 1 mars 2021
3 millions de données sur Faune-Isère !

Le 19 février 2021, la donnée d’observation d’une mésange à longue queue à Saint-Baudille-et-Pipet a permis à la plateforme collaborative faune-isere.org d’atteindre les trois millions de données naturalistes !

Mésange à longue queue – Françoise Ledru

Créée par la LPO, Faune Isère est une base de données collaborative ouverte à tous et gratuite, destinée à partager les données sur la faune sauvage de l’Isère.

Depuis son ouverture au public en 2010, elle rencontre un très grand succès avec un nombre de données qui ne cesse de progresser chaque année, grâce notamment aux partenariats mis en place avec des gestionnaires d’espaces naturels (Espaces naturels sensibles, Réserves naturelles…) et d’autres associations spécialisées dans les invertébrés ou impliquées sur des territoires de l’Isère.

L’ensemble des données recueillies sur le site permet de connaître la présence et les évolutions des espèces sur l’Isère ou à des échelles plus restreintes, et enrichissent ainsi les études menées au sein de la LPO ou par d’autres organismes (recherche…). Ces données sont accessibles notamment à l’échelon communal grâce aux atlas communaux en temps réel. Elles contribuent aussi aux grandes enquêtes régionales, nationales et européennes.

Les données de Faune-Isère sont directement reliées à la plateforme régionale « biodiv’ territoires » qui permet de réaliser des restitutions précises par territoires. Faune-Isère fait également partie du réseau régional « faune-AuRA » qui compte aujourd’hui plus de 22 millions de données naturalistes !

En dix ans d’existence, la plateforme Faune Isère a dépassé les trois millions de données !
Et la star du jour est une mésange à longue queue, observée le 19 février 2021 par Jérémie Lucas à Saint-Baudille-et-Pipet, qui est la « trois-millionième » donnée saisie.

Mésange à longue queue – Françoise Ledru

La LPO de l’Isère remercie chaleureusement les 5000 contributeurs du site et ses 15 partenaires, qui aident chaque jour à améliorer la connaissance de la faune sauvage et accroître les actions de protection en faveur de la biodiversité.

posté par Daniel Thonon
 
lundi 1 mars 2021
Formez vous aux EPOC

Bonjour,

Dans le cadre de l'atlas des oiseaux de France, nous vous proposons de vous former à la méthode des EPOC. Quelques sorties sont prévues. Sur inscription, merci de contacter les personnes responsables des sorties avant de venir :

Prérequis :

  * savoir reconnaitre les oiseaux communs au chant et à la vue. Ce n'est pas une sortie de formation à la reconnaissance des espèces
  * avoir assisté ou avoir regardé la présentation des EPOC : https://www.youtube.com/watch?v=CfO9hFxKgtA
  * disposer d'un téléphone Android, avec Naturalist installé et mis à jour, et les fonds de cartes téléchargées (du lieu de l'animation)

 

RDV parking de Rochasson à Meylan : vendredi 5 mars à 9h ou samedi 6 mars à 9h (Daniel thonon : d.thonon9(at)gmail.com)

RDV mardi 16 mars à 9h au parc paul mistral (rdv sur les marches de la mairie derrière) ou mardi 16 mars à 17h au parc Fiancey à St Égreve  (rdv au niveau du pont de pêche PMR) (anaelle.atamaniuk(at)lpo.fr)

Masques et gestes barrières obligatoires. 6 pers. maxi

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
vendredi 19 février 2021
Lancement de l'atlas des oiseaux de France

Un webinaire national pour le lancement de l'Atlas sera organisé le 26 février, de 17h à 18h30

Un lien sera transmis sous peu, réservez le créneau !

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
 
vendredi 19 février 2021
Formez-vous aux EPOC ! >>lien vidéo disponible !

La réunion de formation aux EPOC a été dispensée le 17 février (comme stipulé dans l'actualité faune-Isère ci-dessous).

Si vous n'avez pas pu y assister un lien vidéo de la réunion est disponible.

Le voici :

Bon visionage.

Pour toutes questions atlasodf.isere@outlook.fr

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

L'EPOC (estimation des populations d'oiseaux communs) est une méthode de relevé ornithologique protocolé.

Ce relevé peut etre fait n'importe ou, n'importe quand, l'objectif et de noter tous les oiseaux que vous voyez ou entendez sur un temps donné.

Une formation en ligne est prévue mercredi 17 février à 18h30

un lien d'accès à la réunion vous sera envoyé après votre inscription. Pour vous inscrire, contactez atlasodf.isere@outlook.fr

posté par Anaëlle Atamaniuk / Lpo38
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 299

Ligue pour la Protection des Oiseaux - Délégation Isère. Pour tout contact, veuillez adresser un courriel à contact-faune-isere@framalistes.org
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021